Menu principal
Accueil
La Somato-psychothérapie
Nous contacter
Rechercher
Rencontres
Liens
L'ASBL
Membres Praticiens
Statuts ASBL
Articles
Articles
Conférences ABS
Revues
Congrès EEPSSA
Accueil arrow Congrès EEPSSA arrow Table ronde nato:le vécu corporel et le son mercredi, 13 décembre 2017
Table ronde nato:le vécu corporel et le son Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrator   
05-06-2007

LE VECU FŒTAL

J'avance un peu dans le temps,  au niveau du vécu foetal. Les sensations les plus nombreuses et les plus difficiles que l'on peut retrouver là, sont les sensations d'étouffement, en premier lieu ; c'est assez fréquent, in utero que le cordon s'enroule et que la sensation d'étouffement soit présente. Pour pouvoir accompagner ces vécus très précoces, simplement le fait d'être là en silence, et parfois cela nécessite de longs temps de silence : 1/2 h, 3/4 h simplement à être présent parce que dire quelque chose serait trop tôt, est peut-être la seule manière de  rejoindre l'autre dans une sensation. Et puis simplement un mot : "C'est dur, eh ?" ou simplement un murmure qui me vient je ne sais pas pourquoi à ce moment là, parce que les mots  me manquent, et je n'ai rien d'autre à dire que le son qui me vient et parfois c'est le son du patient ou de la patiente.  Est-ce un son, est-ce un mot, est-ce que cela a du sens ? Par exemple "coût". De quel "coût" s'agit-il. ? Du coup, coût ou du cou ? Et si je suis en résonance, par exemple, il m'est arrivé de dire : "vous avez déjà beaucoup payé !" Et que l'autre m'ait fait signe : "oui". Eh bien j'ai été dans ce moment juste, moment juste dans l'intuition, peut-être même sans geste mais simplement dans 2 attitudes qui peuvent se rejoindre, celles du patient et du thérapeute.

LES SONS

Les mots, c'est aussi plus que les mots qui sont dits, c'est le son, c'est tout ce qu’il charrie avec lui de résonance mais aussi tout ce que ça ouvre comme multiples significations. Avec "coût", on a un exemple de plusieurs mots qui s'écrivent différemment. Avec certains sons il y a aussi tout ce que ça peut incarner comme différents sens.

Une patiente  me disait un jour après un long temps de ressenti en silence :"même", ne sachant pas ce qu'elle entendait par là, je me suis risqué, puisque je n'avais pas eu d'intuition comme dans l'exemple précédent de ce que c'était bien ce mot là que je sentais, je me suis risqué à quelques "interprétations" qui n'en étaient d'ailleurs pas vraiment, mais qui étaient peut-être des résonances : "Le même ?", 'Je m'aime ?", "je me hais, je me hais moi-même."

J-L Deconinck
Dernière mise à jour : ( 14-06-2007 )
 
< Précédent   Suivant >
 
Pub
 
© 2017 Association Belge de Somato
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.